5008787ecc0f12903d5efbcb2b2ba3f1

Van avait un grand désir de sainteté
Quand il avait 14 ans , Van avait un grand désir de sainteté, mais il était complètement découragé :
Voyez ce qu'il écrivait :

"Malgré mon immense désir d'arriver à la sainteté, j'avais la certitude que jamais je n'y parviendrai, car pour être saint,il faut jeûner, se donner la discipline, porter une pierre au cou,des chaînettes, une chemise de crin,endurer le froid,la gale etc…Mon Dieu, s'il en est ainsi, je renonce.

Car après avoir lu plusieurs vies de saints, j'ai compris que la sainteté se résume en ces pratiques extérieures,avec en plus de longues extases et des nuits en prière ;tout cela est bien au dessus de mes forces ; ainsi je désespérais et pensais que mon désir de sainteté était pure folie…. "

Ainsi, vous voyez que le chemin vers la sainteté n'est pas forcément une route droite et lumineuse mais semé d'embûches, de doutes et de découragements.
Bien des années après Van retrouve la petite voie de Ste Thérèse. En 1997, le procès de béatification de Marcel Van est ouvert.
Ce texte de découragement de VAN doit être pour nous un encouragement !!

"Ne crains pas, c'est moi !!" dit Jésus

A LIRE ABSOLUMENT :

Lire les quatre volumes du Père Marie Michel : L’amour ne peut mourir, L’amour me connaît, L’enfant de l’Aurore et Van, l’enfant aux mains vides (Le Sarment/Fayard).